Méthode d’analyse

On effectue un prélèvement des muqueuses buccales; le bâtonnet de prélèvement est déposé dans une solution amortisseuse afin que l’échantillon ne s’abîme pas.

Après arrivée et enregistrement des échantillons par FamilyTreeDNA à Houston (USA) les échantillons et le cas échéant d’importantes informations complémentaires sont transmises au laboratoire (Genomics Research Center) pour être traités.

Pour pouvoir extraire l’ADN des échantillons, on attribue un enzyme à chaque échantillon (protéinase K) afin que les cellules s’ouvrent et que l’ADN soit libéré dans la solution. Avec des échantillons médico-légaux comme des timbres léchés ou des dents on procède de la même façon. Un morceau du timbre est déposé dans une solution amortisseuse de protéinase. Tous les échantillons sont incubés durant la nuit (chauffés à 56 ºC) et secoués afin que les cellules s’ouvrent plus facilement.

Le code barre d’une nouvelle plaque pour l’ADN est scanné et placé dans un robot à pipette (de la firme suisse TECAN). Les échantillons de chaque client sont scannés aussi. Le robot transfère toujours 8 échantillons en même temps sur une plaque convenant pour jusqu’à 96 extractions d’échantillons. Cette plaque contient déjà une solution dans laquelle on trouve de petites billes aimantées . La solution aimantée d’ADN est bien mélangée afin que l’ADN qui est chargé de façon négative, soit attiré par les petites billes aimantées positives.

La plaque est mise sur un support aimanté et la solution amortisseur est enlevée avec précaution. . Les petites billes aimantées avec l’ADN sont lavées et finalement un „amortisseur de dépôt“ est pipeté dans les 96 cavités. La plaque est mise sur un bloc chauffant et chauffée à 65 ºC. L’ADN se détache alors des petites billes aimantées et passe au travers de l’amortisseur dépôt.

La plaque dépôt avec 96 tubes dépôt séparés (tubes isolés avec couvercles bleus) est ouverte. L’amortisseur qui contient maintenant l’ADN est maintenant transvasé dans les tubes isolés pour stockage. Les tubes sont de nouveau scellés.

La plaque entière est scannée. Chaque tube isolé possède sur la face inférieure son propre code barre. Chaque numéro d’échantillon reçoit un code barre et est enregistré dans la banque de données REMP. La plaque avec les échantillons ADN est conservée à -20 ºC dans un système de congélation.

Les échantillons à analyser sont „commandés “dans la banque de données REMP. Les tubes isolés des plaques de dépôt sont poinçonnées dans une „plaque de livraison“. Les codes barres des tubes isolés sont encore scannés pour le contrôle et un mélange préparé de produits chimiques et de colorants pour analyses ADN sont présentés sur une 96ème plaque PCR par un robot pipette. De la solution ADN décongelée, on pipette une très petite partie dans le mix PCR et la plaque est scellée avec un film. La plaque est placée dans un appareil PCR et le programme est lancé pour multiplier et « colorer » l’ADN. L’ADN est copié lors des phases de réchauffement et de refroidissement. Après environ 3 heures le PCR est arrêté et les produits PCR sont prêts pour le séquençage voir pour l’électrophorèse.

Les produits PCR pour analyse p.ex. l’ADN mitochondrial (mtDNA) doivent être rincés encore une fois avant l’électrophorèse, ce qui est fait par un robot. Finalement, les produits PCR sont transférés dans jusqu’à 16 plaques de support contenant chacune 96 échantillons pour le séquenceur et mis dans l’appareil pour électrophorèse.

Dans l’appareil, chaque échantillon d’ADN, „parcourt“ un tube capillaire rempli de gel (polymère) auquel on a annexé une tension positive (électrode). Les petites molécules peuvent parcourir le gel plus rapidement que les plus grosses. L’ADN est donc „trié selon la taille“ et enregistré par une caméra au moyen d’un marquage coloré.

La suite de pics rouges, bleus, verts et noirs donne la séquence ADN (spécifique à chaque personne).

La deuxième possibilité consiste en l’enregistrement de pics isolés (Short Tandem Repeats STR) p.ex. lors de l’analyse de l’haplotype chromosomal Y d’un homme.

Les données de l’analyse sont supportées par le logiciel et évaluées et contrôlées encore une fois Dans de rares cas de doute ou en cas de résultats particulièrement inhabituels, le groupe international des scientifiques travaillant à la FamilyTreeDNA consistant en biologistes et en biotechnologistes qui s’occupent depuis plus de 15 ans d’analyse ADN et de génétique , délibère.

Aperçu du résultat

Resultat

En plus du certificat avec analyse de l'origine, de votre profil génétique et d'une interprétation personnelle, vous recevez un accès illimité à la plus grande base de données de généalogie ADN du monde, par laquelle vous pourrez trouver des personnes qui partagent des ancêtres avec vous.
plus d'informations

Commander une analyse d'origine avec iGENEA

iGENEA Basic

EUR 179.-

Commandé par 9% des clients pour les analyses d'origine.

iGENEA Premium

EUR 499.-

Commandé par 75% des clients pour les analyses d'origine.

iGENEA Expert

EUR 1279.-

Commandé par 16% des clients pour les analyses d'origine.

Conseils personnalisés

Nous sommes à votre disposition pour vous conseiller. Vous pouvez nous joindre par téléphone ou par email.

Roman Scholz

Le juriste Roman C. Scholz fait partie des principaux experts de la généalogie ADN.

Joelle Apter

La biologiste Joëlle Apter est généticienne et anthropologue.

Pour une consultation gratuite par téléphone, veuillez choisir le numéro suivant :

Téléphone:0041 43 817 13 88

Vous pouvez nous joindre par le numéro international 0041 43 817 13 88. Au cas où les conseillers seraient occupés, vous pourrez laisser vos questions au répondeur téléphonique ou bien nous rappeler un peu plus tard. Nous répondons également le week-end aux questions par email.

"Le résultat de leur travail est sensationnel."
Bild am Sonntag