Arrow Downward Arrow Downward Close Close Done Done
iGENEA
Conseils personnalisés

Téléphone:0041 43 817 13 88

info@igenea.com WhatsApp

Peuple d‘origine Mongols - Ancêtres et origine

Quelle est l'histoire des Mongols ?

Vers l’an 1000, les tribus mongoles Kerait et Merkit furent christianisées par des missionaires nestoriens. Vers 1196, Temudjin s’imposa comme prince de la tribu Mongchol, ce qui donna le nom de Mongols à tout le peuple.
Vers 1130 Kabul Khan unifia les Mongols, mais son royaume prit fin déjà vers 1160/61. Ce qui est très significatif, les Mongols existèrenet réellement sous le règne de Gengis Khan (1155/1162-1227), qui structura l’état et introduisit des lois. Sous son règne, les Mongols obtinrent le plus grand territoire de l’histoire – 29.000.500 km2 – et soumirent plus de 100 millions de personnes.
Au plus haut de leur pouvoir, ils dominèrent les plus grandes parties de l’empire chinois, de la Corée, du Khorassan (faisant aujourd’hui partie de l’Afghanistan et de l’Iran), la Géorgie, l’Arménie, la Russie, la Hongrie, la Perse et aussi les pays qui se trouvaient dans ces régions. Les Mongols étaient des peuples nomades, au 13ème s. qui avaient des cultures agricoles et citadines très développées. Aucune de ces civilisations ne disposait d’un gouvernement très centré. En Asie, Russie et au Proche Orient, les royaumes ou les états-villes étaient condamnés à la perte.
Les Mongols utilisaient ce manque de pouvoir, qui signifiait pour eux une chance. Dans les guerres de soumission, ils amenèrent les régions à une fédération d’états avec des intérêts politiques et économiques communs. Ils dépendaient totalement du commerce avec les peuples résidant dans les villes.
En tant que nomades, ils ne s’y entendaient pas pour faire des réserves ou encourager l’artisanat ou la technique. On dit de Gengis Khan que son but n’était pas de soumettre les cultures voisines, mais de les détruire. Il n’aurait pas compris les avantages du mode de vie citadin. En vérité, Gengis Khan était bien conscient des avantages qu’offraient ces peuples. Au cours de quelques décennies, les Mongols ont connu sous Yelu Chutsai et Sorghaghtan Beki ( voire philosophies d’Etat ci-dessous), à quel point il était important de maintenir le status quo.Les princes essayaient maintenant d’agir en fonction des intérêts de la population sédentaire. Ils n’ont pas toujours réussi.
Quand on permit aux peuples citadins de continuer leur mode de vie, ils purent produire un excédent de marchandises et de nourriture. Il fallait le payer sous forme de taxes au Khan. Le successeur de Gengis Khan, Ugedai Khan, voulut vers 1234 changer son tribut en une taxe. C’est ainsi que beaucoup de vies et que toute la culture fut sauvée.
Gengis Khan n’avait pas au départ l’intention de fonder un royaume mondial. Chacune de ses conquêtes devançait des discussions contre la situation politique et les gains économiques.
Un exemple, c’est le soulèvement de la capitale du nord de la Chine, Pékin en 1215. Il ne profita pas de l’occasion de conquérir toute la Chine et après sa victoire, il retourna chez lui, dans les steppes. L’attaque du Khwarezm de 1219-1221 commença en raison de divergences commerciales.


Commander mon analyse d'origine
à partir de EUR 179

Quelle est la culture des Mongols ?

Les Mongols vivaient dans les steppes en tant que bergers et éleveurs de bétail dans des yourtes, ce sont des abris en bois en forme de demi-balles couvertes de feutres. Les femmes et les enfants participaient aussi à la vie nomade, s’occupaient des bêtes et récoltaient de l’engrais comme combustible. Les privations rendaient les Mongols durs et opiniâtres. La survie d’un groupe dépendait du maniement de leurs petits chevaux, de la garde des moutons, des chèvres, des bœufs, des chameaux et des Yaks. Aujourd’hui encore ces animaix nourrissent les Mongols avec leur lait et leur viande. Il y a des centaines de variantes de fromages et de yaourts ainsi que la la « vodka au lait ». On utilise chaque partie des animaux, les grands morceaux de graisse sont considérés comme des douceurs.

Le boudhisme introduit du Tibet a influencé au cours des années, la culture mongole qui est reliée au chamanisme. Les Nomades ont appris à utiliser des autels portables et des rouleaux d’images pieuses qui sont adaptés au transport. Au 16ème s’. la relation entre le Tibet et la Mongolie devint si forte, qu’un khan mongol donna au chef tibétain le titre de Dalai Lama.



Où vivent les Mongols aujourd'hui ?

Aujourd’hui, les Mongols ont leur propre pays au nord de l’Asie centrale. L’état connu sous le nom de république populaire de Mongolie se trouve sur un haut plateau et est presque trois fois aussi grande que la France et n’est peuplé que de 2,6 millions d’habitants. De chaque côté de la frontière sud, en Mongolie intérieure en Chine et dans d’autres provinces chinoises vivent beaucoup plus de Mongols : 3,5 millions. Le reste de la population s’est réfugié au Kazakhstan, en Sibérie et dans la région russe de Kalmyk.

La Mongolie, après la Russie, était le deuxième pays communiste. Elle obtint le statut de république en 1924. Des révolutionnaires anti-religieux ont tué des milliers de moines, ont limité le nomadisme et ont fondé des collectivités. La plupart des Mongols vivent aujourd’hui dans des villes et sont sédentaires.

Peuples indigènes génétiques d'iGENEA

Juifs Vikings Celtes Germains Basques tous les peuples d‘origine

Voici comment fonctionne l'analyse de l'origine de l'ADN

Un échantillon de salive suffit pour obtenir votre ADN. Le prélèvement de salive est simple et indolore et peut être fait à la maison. Utilisez l’enveloppe accompagnant le set de prélèvement et envoyez les échantillons.

Commander le set de prélèvement:

par téléphone, par courriel ou sur le site web

Obtenir le set de prélèvement:

la livraison prend quelques jours

Prélever des échantillons:

à la maison, simple et indolore

Envoyer des échantillons:

avec l'enveloppe jointe

Résultat:

ecrit et en ligne après env. 6 à 8 semaines

Commander une analyse d'origine avec iGENEA

Commander mon analyse d'origine
à partir de EUR 179